Destruction de l’Agence de la MSA et du Centre des Finances Publiques de Morlaix

Communiqué de la FEC-FO - Section fédérale des Organismes Agricoles

Lundi 22 septembre 2014

Destruction de l’Agence de la MSA et du Centre des Finances Publiques de Morlaix

La Section des Organismes Agricoles de la FEC FO, qui regroupe la Mutualité Sociale Agricole, le Crédit Agricole et Groupama condamne fermement les événements de vendredi soir qui ont conduit à la destruction de l’Agence de la Mutualité Sociale Agricole et du Centre des Finances Publiques de Morlaix.

Aucune colère, même légitime, ne peut justifier de tels actes.

S’attaquer aux locaux des Finances Publiques ou de la Mutualité Sociale Agricole, c’est s’attaquer aux fondamentaux de la République.

La Mutualité Sociale Agricole est pour l’ensemble du monde agricole, aussi bien salariés que non-salariés, à la fois l’organisme de protection sociale, d’aide sociale et de retraite, et pas seulement un collecteur de cotisations. S’attaquer à lui c’est remettre en cause le mutualisme véhiculé depuis sa création, c’est remettre en cause la solidarité intergénérationnelle.

De plus, à l’heure où nous alertons sans cesse contre la montée alarmante des incivilités, voire des agressions de plus en plus inquiétantes contre les personnels en première ligne, à l’heure où nous commémorons malheureusement le 10ème anniversaire de l’assassinat d’un contrôleur de la Mutualité Sociale Agricole et de sa collègue Inspectrice du travail par un agriculteur lors d’un banal contrôle, ces actes qui viennent de se produire ne font que renforcer nos craintes pour nos collègues.

Aussi, la Section des Organismes Agricoles de la FEC, en plus de condamner ces actes, qui outre leur totale inutilité vont pénaliser – tant financièrement qu’en terme de service rendu – l’ensemble de la collectivité nationale, apporte son soutien à l’ensemble du personnel de la Mutualité Sociale Agricole qui chaque jour doit faire face à cette montée de l’insécurité.

 

 

Par Employés et Cadres

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster