easyJet : la grève reprend faute de négociation

Mardi 30 décembre 2014

easyJet : la grève reprend faute de négociation

AirLa grève des hôtesses et stewards de la compagnie aérienne à bas coût easyJet reprendra le 31 décembre à partir de 00h01 et durera jusqu’au 1er janvier à 23h59, à l’appel, comme les 25 et 26 décembre, de FO (majoritaire) et du deuxième syndicat de l’entreprise. « Nous n’avons eu aucune nouvelle de la direction, pas même un coup de téléphone » indiquait Laurent Nicolas, délégué syndical du SNPNC-FO le 29 décembre.

Pourtant, au lendemain de la première grève à Noël, suivie par environ 80% des hôtesses et stewards, le groupe s’était déclaré « ouvert à la discussion avec les organisations syndicales, et déterminé à trouver une issue positive ».

Pour de meilleures conditions de travail

Les grévistes, soutenus par la fédération FO de l’équipement, de l’environnement, des transports et des services (FEETS-FO), revendiquent de meilleures conditions de travail, le respect des plannings de vols mensuels établis à l’avance mais de plus en plus souvent modifiés du jour au lendemain par la direction. Ils s’opposent à la prise en compte d’un nouveau critère, la « satisfaction » du client, pour l’attribution du bonus annuel.

Lors de la grève des 25 et 26 décembre, la direction d’easyJet a fait appel à des équipages étrangers pour limiter l’annulation des vols, en particulier du Royaume-Uni, « les navigants étant motivés par une prime pouvant aller jusqu’à 110 livres sterling pour la journée (environ 140 euros, ndlr) », a dénoncé Laurent Nicolas.

Par Evelyne Salamero 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster