GRÈVE CHEZ LESIEUR

GRÈVE CHEZ LESIEUR

 
L’appel à la grève lancé par trois syndicats dont FO (majoritaire) le 17 janvier a été massivement suivi par les salariés de Lesieur. Sur le site de production d’huile de cuisine de Coudekerque-Branche, près de Dunkerque (Nord), ce sont 90% des salariés qui ont suivi la grève.

Les trois sites de l’entreprise ont été bloqués et des manifestants se sont rassemblés devant le siège du groupe agroalimentaire à Asnières.

Les discussions portent sur les augmentations salariales et le paiement d’une prime. Depuis vingt-cinq ans, une prime annuelle d’intéressement de 1.200 euros était versée et, selon les syndicats, les objectifs de production ont été atteints dans leur totalité. La direction souhaite supprimer cette prime et ne propose que 0,7% d’augmentation des salaires. Les salariés réclament quant à eux une prime de 600 euros, pour compenser le non-versement de la prime annuelle de 1.200 euros, et des augmentations salariales de 3%.

Alors que le groupe a fait en 2013 un peu plus de 15 millions d’euros de bénéfices, les salariés attendent la traduction de ces bénéfices sur leur feuille de paye.

 FO Hebdo - Janvier 2014

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster