Hamelin dépose le bilan d’Elba pour ne pas verser les sommes dues

Manœuvre

MARDI 28 OCTOBRE 2014

Hamelin dépose le bilan d’Elba pour ne pas verser les sommes dues

HamelinPour s’exonérer de son engagement à payer le salaire des 64 ex-salariés de l’usine de classeurs du Puy-de-Dôme jusqu’en novembre, la maison mère s’est mise en situation de cessation de paiement, une attitude insupportable pour FO.

L’usine de classeurs Elba de La Monnerie-le-Montel (63) avait brutalement fermé en janvier dernier. C’était le premier plan social réalisé dans le cadre de l’Accord national interprofessionnel contesté par FO. Selon l’accord arraché par les salariés et les syndicats, la maison mère, le groupe Hamelin, devait verser les salaires des 64 ex-employés jusqu’en novembre 2014 dans le cadre d’un congé de reconversion. Sans préavis, ces sommes n’ont pas été versées en septembre.

Le 30 septembre, la direction d’Hamelin a annoncé qu’elle avait déposé le bilan et lancé une procédure de liquidation judiciaire. Si elle est validée, les sommes restantes, salaires et solde de tout compte, seront versées par l’AGS, le régime de garantie des salaires.

Aides de l’État

« Ce groupe a les moyens de payer et c’est d’autant plus scandaleux qu’il bénéficie d’ aides de l’État telles que le CICE », dénonce Frédéric Bochard, Secrétaire général de l’UD FO du Puy-de-Dôme.

Le jugement, prévu le 15 octobre au tribunal de commerce de Caen, a été annulé.

Il se fera à Coutances à une date inconnue. En attendant, les salariés ne pourront pas toucher leur salaire.

FO demande au gouvernement d’intervenir immédiatement pour contraindre le groupe à respecter ses engagements.

 

Par CLARISSE JOSSELIN

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster