Militants tout-terrain

Portrait

Dimanche 20 novembre 2016

Militants tout-terrain

Frederic bonneau et martial poudens

Personnels de la Défense et militants FO, Frédéric Bonneau et Martial Poudens participent à la mise en place des supports techniques nécessaires aux transmissions de données lors des essais de missiles. À terre ou en mer, les deux copains ne manquent pas de revendications.

Quand ils ne sont pas sur l’Île longue c’est qu’ils sont à Hourtin, Lorient, Quimper ou encore Biscarrosse, leur base des Landes où FO est deuxième. Frédéric Bonneau, 43 ans, ancien militaire, est technicien supérieur, fonctionnaire (catégorie B) depuis cinq ans. Martial Poudens, 41 ans, est technicien sous statut ouvrier (TSO) depuis 1999.

Ils travaillent pour la Direction générale de l’armement-Essais de missiles.

Souvent en binôme, ils réalisent les liaisons techniques nécessaires aux transmissions de données pendant l’essai. Martial, militant depuis 1997, est secrétaire adjoint du syndicat FO du centre des Landes. Frédéric a rejoint FO il y a trois ans.

La fonte des effectifs

450

C’est l’effectif actuel du centre d’essais des Landes, contre 2 500 personnes en 1992.

Tous deux revendiquent des hausses de salaires.

Ceux des ouvriers d’État sont d’ailleurs bloqués depuis 2010.

Ils demandent aussi de percevoir les « primes d’embarquement ».

Quand Martial est payé 24h/24 en mer, Frédéric ne reçoit lui que 14 euros par jour.

Ils pestent aussi contre la perte d’effectifs.

De 2 500 personnes en 1992, le site des Landes n’en compte plus que 450.

Après une journée de grève en 2010 assortie du blocage d’un tir de missile balistique, l’administration avait admis la nécessité de ne plus supprimer de postes... Le sous-dimensionnement devient critique, expliquent les deux collègues dont les missions sont de plus en plus longues faute d’équipes de relais. 

Par Valérie Forgeront

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster