Nathalie, décoratrice et militante dans un monde d’hommes

Portrait

Dimanche 13 mars 2016

Nathalie, décoratrice et militante dans un monde d’hommes

Nathalie durand prinborgne

Salariée des chantiers de l’Atlantique (STX) de Saint-Nazaire, Nathalie Durand-Prinborgne, 51 ans, exerce différents mandats FO. Par son travail syndical acharné, elle a gagné sa légitimité aux yeux des salariés et des militants.

Son souvenir le plus fort ? « En 2014, au moment des négociations sur la compétitivité chez STX (2 400 salariés, ex-chantiers de l’Atlantique) à Saint-Nazaire », entreprise coréenne de construction navale qui ne compte que 15 % de femmes. Nathalie, secrétaire de la section FO, est alors au cœur de ce combat.

Elle enfile un bleu, met un casque et va voir les gars dans les ateliers.

La direction annonce le gel de 50 % des jours de RTT pendant trois ans et veut conditionner la levée du gel aux résultats de l’entreprise.

La CFDT adhère au scénario, les salariés, eux, font grève, notamment à l’appel de FO qui obtient l’annulation de ces conditions.

Rien cependant ne la prédestinait à l’action militante. Nantaise, mère de deux enfants, elle est décoratrice d’intérieur.

Avant d’aménager les locaux des équipages sur les navires, Nathalie a décoré le Crazy Horse ou encore Le Bon Marché à Paris. Diplômée de l’École Boule, cette fille de haut fonctionnaire a découvert le syndicalisme en 2005.

« Il faut répondre au plus vite aux salariés »

Après seulement six mois à la CGC, elle adhère à FO. Aujourd’hui, la militante exerce six mandats, au sein de STX, où elle travaille depuis seize ans, mais aussi au sein de l’UL et de l’UD FO de Loire-Atlantique. « Il faut être sur le terrain et répondre au plus vite aux salariés ».

Chez STX, FO est en constante progression et a obtenu 20 % des suffrages aux élections de 2014. 

Par Valérie Forgeront

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster