Pétition - Non à une politique néfaste aux retraites

Lundi 7 septembre 2015

Non à une politique néfaste aux retraites

Petition en ligne retraitesPétition adressée à Président de la République Mr François Hollande

Retraites :

Vous êtes nombreux à vous plaindre

Combien de fois entendons-nous par exemple :

Les pensions du régime général, des fonctionnaires, les régimes spéciaux, et complémentaires sont bloquées depuis trop longtemps !

La fiscalité ampute de plus en plus notre pouvoir d’achat !

Casse de l’hôpital public !

Baisse des remboursements Sécurité Sociale !

Difficultés à payer une mutuelle !

Des menaces sévères sur les pensions de réversion !

Fiscalisation de la majoration des pensions des retraités ayant eu au moins trois enfants, suppression de la ½ part, etc) !

Nos régimes complémentaires sont menacés !

De loi en loi, depuis près de 20 ans notre pouvoir d’achat régresse !

Augmentation de la TVA !

Hausse d’impôts,Fiscalité locale !

Nouvelle taxe de 0,3 % de la Casa !

Augmentation de la CSG, de la CRDS !

Déremboursements de médicaments !

Avec cette pétition, nous voulons le dire au Président de la République

Non les retraités ne sont pas des Nantis.

Depuis plusieurs années, les 16 millions de retraités de ce pays, du secteur public comme du privé, constatent que leur situation ne cesse de se dégrader.

La retraite n’est pas un privilège ou une prestation sociale. Elle est un droit obtenu par le travail et son niveau est directement le résultat des rémunérations perçues pendant la vie professionnelle et le nombre d’années cotisées, corrigé de mesures de solidarité.

Inacceptable que 10 % des retraités vivent sous le seuil de pauvreté, que 7 % des retraités de 60 à 69 ans occupent un emploi en 2012, chiffre qui a doublé depuis 2006. La moitié d’entre eux y sont contraints par le montant insuffisant de leur pension.

Inacceptable, aucune revalorisation des pensions depuis le 1er avril 2013 alors que le pouvoir d’achat des retraités baisse depuis des années du fait de l’augmentation constante des dépenses contraintes et des multiples mesures fiscales (CASA, disparition de la demi-part parent isolé, fiscalisation de la majoration pour 3 enfants, augmentation de la TVA, modification de l’assiette de la CSG, …).

Aujourd’hui trop de retraités, et particulièrement des femmes, sont en dessous du seuil de pauvreté, y compris avec une carrière complète. L’aggravation de la baisse du pouvoir d’achat des retraités ne résoudra en rien les difficultés financières des régimes de retraite, ni ne favorisera le retour de la croissance.

Nous attendons toujours la mise en œuvre d’une loi sur l’adaptation de la société au vieillissement, alors que le reste à charge des personnes en perte d’autonomie ne cesse de croître. Les 0,3 % de la CASA prélevés sur les pensions doivent être intégralement attribués au financement de la perte d’autonomie.

Inacceptable que l’accès aux soins devienne de plus en plus difficile du fait du manque de médecins, des dépassements d’honoraires, du désengagement de la Sécurité Sociale provoquant l’augmentation du prix des complémentaires santé.

Dans l’immédiat, les retraités revendiquent :

La fin du gel des pensions et l’amélioration du pouvoir d’achat des retraités avec l’indexation des pensions sur l’évolution des salaires et un minimum de retraite équivalant au SMIC pour tout retraité ayant une carrière complète.

La mise en œuvre courant 2015 de la loi sur l’adaptation de la société au vieillissement et la prise en charge de la perte d’autonomie par la Sécurité Sociale.

Le développement et le renforcement des services publics indispensables à une vie digne, en particulier dans le domaine de la santé.

CGT, FO, UNIR CGC, FSU, Solidaires, FGR, LSR, UNRPA

Pétition 

« Non à une politique néfaste aux retraites »

http://www.force-ouvriere.fr

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster