Une nouvelle étape dans la mobilisation des psychologues

15 mai 2014

Une nouvelle étape dans la mobilisation des psychologues

Grève contre le gel des salaires, le plan d’économies, le pacte de responsabilité

 

Psy 1FO se félicite de la mobilisation du 10 avril 2014 lors du meeting à la Bourse du travail à Paris qui a rassemblé 500 psychologues, déterminés à défendre leur profession et leurs légitimes revendications avec leurs organisations syndicales, FO, CGT, SUD, CFTC et le SNP.
 
Force est de constater que la mobilisation des psychologues intervient dans un contexte spécifique, celui de la politique d’austérité. Le nouveau gouvernement vient de réaffirmer ses choix : pacte de responsabilité + allégement du coût du travail + 50 milliards de coupes budgétaires sur les dépenses publiques dont 10 milliards aux dépens de l’assurance maladie. De surcroît, les salaires des fonctionnaires, gelés depuis 2010, le resteront jusqu’en 2017.
 
La politique d’austérité instaurée aggrave la situation des psychologues de la fonction publique, maintenus pour la plupart dans la précarité de contrats à temps partiel et dont la grille indiciaire n’a connu aucune évolution depuis 1990. Les personnels et les psychologues du secteur de l’action sociale et médico-sociale sont pareillement victimes de cette politique. 

À l’évidence, les revendications des psychologues ne peuvent être considérées hors du contexte général, et par delà l’exigence d’ouverture des concours sans cesse repoussée, par delà l’exigence d’une revalorisation des grilles indiciaires, FO revendique une autre politique économique pour l’emploi et les salaires : l’augmentation des effectifs et des salaires par le déblocage immédiat de la valeur du point d’indice dans la fonction publique.
 
C’est ce qui justifiait la grève interprofessionnelle du 18 mars contre l’austérité, c’est ce que nous avons redit lors du meeting des psychologues du 10 avril et c’est ce que nous redirons le 15 mai à l’occasion de la grève contre le gel des salaires dans la fonction publique, dans le secteur sanitaire et social non lucratif.

Il est urgent que le gouvernement et les ministères nous signifient que les revendications des personnels sont entendues, et en substance celles des psychologues :
 
Déblocage immédiat de la valeur du point d’indice pour tous (+ 8 % et attribution de 50 points indiciaires.

Revalorisation substantielle des grilles indiciaires des psychologues de la FPH.

Augmentation générale des salaires des psychologues hors convention et des indices dans les conventions collectives nationales du travail.

Titularisation des psychologues : organisation immédiate des concours réservés pour les psychologues contractuels et des concours sur titres.

Embauche de psychologues à hauteur des besoins sur la base des cahiers de revendications de nos secteurs (public, sanitaire, social et médico-social).

Application de la fonction FIR dans toutes les fonctions publiques et du temps DIRES dans le secteur social et médico-social.

Reconnaissance de la fonction de psychologue dans les établissements.

Application du droit à la gratification pour les stagiaires psychologues.
 
Ce sont ces revendications impliquant l’abandon du pacte de responsabilité et des budgets contraints que nous porterons à nouveau à l’occasion de la grève contre l’austérité salariale le 15 mai 2014 et lors de la rencontre intersyndicale des psychologues le 16 mai prochain.

Stop à l’austérité ! Non au plan d’économie des 50 milliards d’euros !

Services publics et de Santé

Secrétaire général
Didier BERNUS

153/155, rue de Rome
75017 PARIS

Téléphone :
01 44 01 06 00

Fax :
01 42 27 21 40

E-mail :
fosps@force-ouvriere.fr

Site internet :
http://www.fo-publics-sante.org

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectificat ion, de modification et de suppression des données qui vous concernent (Art. 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978) sur l'ensemble du site. Pour l'exercer, Cliquez sur cette bannière pour contacter le webmaster